Protoman de Juin

Vincent David

Lors de la dernière édition du festival Prototype Vidéo, Vincent David avait deux films en compétition : Je suis une fée et Le Choix des armes.



Comment en es-tu arrivé à la réalisation ?
J’ai écrit mes premiers romans et nouvelles vers 10/11 ans… À l’époque, mon père tenait un cinéma et j’y passais mes journées. Je bouffais tous les films que je pouvais. Adolescent, j’ai participé à quelques courts métrages avec des copains. Ils m’ont forcé à m’inscrire en fac de cinéma. C’est là que j’ai commencé à réaliser des courts métrages, ça me permettait de regrouper mes 3 centres d’intérêt : musique, photo et écriture, mais aussi parce que je n’aimais pas trop ce que faisaient les autres avec mes scénarios…

Peux-tu présenter la Société Clissonnaise de Films Sonores ?
C’est une association formée de 3 professionnels de l’audiovisuels, dont moi, qui se sont aperçus qu’à force de faire du travail de commande, leur amour du cinéma s’était émoussé. On voulait retrouver le goût et le plaisir des films qu’on fait à 15 ans dans le garage de mamie. Le but de l’association est donc la pratique du cinéma amateur, sans budget. Nous avons des ateliers de formation (son, image, scénario) et la plupart des techniciens et comédiens sont amateurs. Sur nos tournages, les plus jeunes ont 8/9 ans, les plus âgés 70 ans. On essaie au maximum de préserver cette mixité.
       Comme nous tournons sans budget, nous devons beaucoup nous débrouiller à la prod en amont, par exemple « Le choix des armes » a couté 70 euros incluant le catering. Les costumes, les armes, le cheval, le cascadeur pour le salto, nous avons tout obtenu gratuitement auprès d’associations de reconstitutions historiques ou sportives. Le film a été tourné en quatre heures. Le seul pro était le chef opérateur (bénévole), tout le reste était constitué de personnes que nous avions formées.

Tes films mettent en scène l’absurde. Est une manière de se  jouer du quotidien ?
J’ai tendance à trouver le monde absurde. D’ailleurs, plus que l’absurde, mes films montrent souvent quelqu’un de normal aux prises avec quelque chose de plus fort que lui, qui le dépasse. Dans « je suis une fée », c’est un homme contre le système, dans « le choix des armes » c’est un homme contre sa propre faiblesse. Dans la websérie que j’ai réalisé il y a quelques années, « VEUF » c’était un type face à la mort de sa femme (encore une comédie). Cela fait écho à un sentiment permanent d’impuissance que je ressens face au monde… Je suis là, avec une voix qui vaut un 30 millionième de démocratie française, dans un monde où la France elle-même n’est qu’un petit navire sur une mer déchaînée, sur une petite planète pourrie qui peut être balayée d’un instant à l’autre par un tempête solaire ou un astéroïde, c’est sûr que cela rend fataliste… Du coup je crois que cela transpire dans mes sujets, la fatalité et son côté ballot…



Chacun de tes films est très différent les uns des autres. Est-ce une volonté de faire nombres d’expériences ?
Puisqu’il s’agit d’une pratique amateure, que je fais ça pour mon plaisir et que je n’ai pas de commanditaire pour me pousser dans une direction, j’en profite pour faire des choses variées le plus possibles, histoire de ne pas m’emmerder… ni de lasser mes équipes. 
       D’autre part, je ne suis pas « artiste », je ne suis pas habité, je n’ai pas un univers propre. Je suis un éclectique qui se lasse vite, du coup chaque film est l’occasion de nouvelles aventures, de nouveaux défis, en terme de réalisation, de prod, d’effets spéciaux… Je prends chaque court métrage comme un stage où je dois apprendre de nouvelles choses pour me former en tant que réalisateur.

Quels sont tes projets à venir ?
En ce moment, l’envie c’est de faire un film avec un peu de budget pour pouvoir louer du bon matos, avoir du temps, un très bon chef op… Une steadycam… Histoire de voir concrètement en quoi ces années de bidouilles ont été utiles dans un cadre plus normatif, si qualitativement nous sommes au niveau…
       Parallèlement, je voudrais plus travailler avec les comédiens dans des situations intenses. Les faire courir, hurler, crier, se battre… Peut-être laisser tomber un peu la comédie pour faire un truc un peu plus fort humainement. J’ai plein d’idées pas forcément compatibles les unes les autres, je vais faire du tri…

La Société Clissonaises de Films Sonores

Festival Prototype Vidéo

Palmares

Venez découvrir le palmares de cette 15e édition du festival Prototype Vidéo.

Prototypes Productions

Celui qui domptait les nuages

Celui qui domptait les nuages de Nicolas Bianco-Levrin & Julie Rembauville est sélectionné aux festivals : • Cardora Film Festival (déc 2016), Royaume Uni • Chacun son court (oct 2016), Strasbourg • Girona Film Festival (sept 2016), Espagne • Anifest Rozafa (sept 2016), Tirana - Albanie • Filmambiente (sept 2016), Rio de Janeiro - Brésil • Wildlife Vaasa Festival (sept 2016), Finlande • Festcurtasbh - Belo Horizonte International Short Film Festival (août 2016), Brésil • Lima Bean Film Festival (août 2016), Saint Louis - États-Unis • San Diego International Kids Film Festival (août 2016), San Diego - États-Unis • Festival CourtsCourts (juil 2016), Tourtour • Supertoon International Animation Festival (juil 2016), Zagreb - Croatie • Partie(s) de Campagne (juil 2016), Oroux • Il court le métrage (juil 2016), Paris • Festival Nouveaux Cinémas (juin 2016), Paris • Kino W Trampkach (juin 2016), Varsovie - Pologne • CreActive International Open Film Festival (juin 2016), Dhaka - Bangladesh • Umbria Film Festival (juin 2016), Montone - Italie • IFI Family Festival (juin 2016), Dublin - Royaume-Uni • Zlín Film Festival (juin 2016), République Tchèque • Festival des très courts (juin 2016), Paris • Animafest (juin 2016), Zagreb - Croatie • Plein la Bobine - Festival de Cinéma Jeunes Publics du Massif du Sancy (juin 2016), La Bourboule • XpoNorth (juin 2016), Inverness - Royaume-Uni • Festival du film artisanal et audacieux de Joyeuse et sud Ardèche (juin 2016) • L’Entre Court (juin 2016), Paris • Festival BD6Né (juin 2016), Paris


Prototypes Productions

Le Ramoneur

Le Ramoneur de Nicolas Bianco-Levrin & Julie Rembauville est sélectionné aux festivals : • Cartoons and Bloody Marys - Festival of Animation (mars 2017), Seattle - États - Unis • Cardora Film Festival (déc 2016), Royaume Uni • Limoux en short (août 2016) • Lima Bean Film Festival (août 2016), Saint Louis - États-Unis • San Diego International Kids Film Festival (août 2016), San Diego - États-Unis • Oakville Festivals of Film & Art (juin 2016), Canada • CreActive International Open Film Festival (juin 2016), Dhaka - Bangladesh • International Animation Festival (juin 2016), Zilina - Slovakie • Oakville Festivals of Film & Art (juin 2016), Canada • Plein la Bobine - Festival de Cinéma Jeunes Publics du Massif du Sancy (juin 2016), La Bourboule • Kids Film Fest (juin 2016), New York - États-Unis • XpoNorth (juin 2016), Inverness - Royaume-Uni • Festival du film artisanal et audacieux de Joyeuse et sud Ardèche (juin 2016)


Prototypes Productions

Mars 3752

Mars 3752 de Nicolas Bianco-Levrin est sélectionné aux festivals : • Cartoons and Bloody Marys - Festival of Animation (mars 2017), Seattle - États - Unis • Cardora Film Festival (déc 2016), Royaume Uni • Festival Court-Métrange (oct 2016), Rennes • Anifest Rozafa (sept 2016), Tirana - Albanie • San Diego International Kids Film Festival (août 2016), San Diego - États-Unis • Rural FilmFest (août 2016), Ciudad Real - Espagne • Lima Bean Film Festival (août 2016), Saint Louis - États-Unis • Animation Nights New York (juil 2016), États-Unis • CreActive International Open Film Festival (juin 2016), Dhaka - Bangladesh • International Animation Festival (juin 2016), Zilina - Slovakie


Prototypes Productions

Minoule

Minoule de Nicolas Bianco-Levrin est sélectionné aux festivals : • Cardora Film Festival (déc 2016), Royaume Uni • CinéKids (nov 2016), Paris • Lima Bean Film Festival (août 2016), Saint Louis - États-Unis • San Diego International Kids Film Festival (août 2016), San Diego - États-Unis • Festival CourtsCourts (juil 2016), Tourtour • Il court le métrage (juil 2016), Paris • FECIBogotá II Feria Internacional de Cine Independiente de Bogotá (juin 2016), Colombie • Festival des très courts (juin 2016), Paris • Kino W Trampkach (juin 2016), Varsovie - Pologne • CreActive International Open Film Festival (juin 2016), Dhaka - Bangladesh • To Tylko Monta? Film Fest (juin 2016), Lodz - Pologne


Prototypes Productions

TripBook

TripBook de Nicolas Bianco-Levrin et Alice Andreo est sélectionné aux festivals : • Cartoons and Bloody Marys - Festival of Animation (mars 2017), Seattle - États - Unis • Cardora Film Festival (déc 2016), Royaume Uni • San Diego International Kids Film Festival (août 2016), San Diego - États-Unis • Le Plein de super (juil 2016), Nantes • CreActive International Open Film Festival (juin 2016), Dhaka - Bangladesh • Kids Film Fest (juin 2016), New York - États-Unis • XpoNorth (juin 2016), Inverness - Royaume-Uni • To Tylko Monta? Film Fest (juin 2016), Lodz - Pologne • Plein la Bobine - Festival de Cinéma Jeunes Publics du Massif du Sancy (juin 2016), Panorama - La Bourboule